Mardi  7 avril 2020 00:17
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

ÉCONOMIE

L'actualité économique de la semaine en RDC

  RDC

‘‘La TVA, enjeux et problématique’’ est le thème à exploiter au cours du 30ème colloque International et 31ème  Assemblée Générale du Centre de Rencontre et d’Etudes des Dirigeants des Administrations Fiscales (CREDAF). Lancé depuis hier, par Michel Bongongo, Ministre d’Etat en Charge du Budget à l’Hôtel du Fleuve Congo, ces travaux se poursuivront jusqu’au jeudi 28 mai prochain. Etant parmi les derniers pays à appliquer cette réforme, la RD. Congo est très concernée par cet atelier. D’autant plus qu’elle a encore plusieurs défis à relever en cette matière. Il s’agit, entre autres, de la question du seuil d’assujettissement de la TVA. Au total, 121 participants venus de 24 pays Membres y prennent part.

Pour Michel Bongongo, c’est en 2011 que le Gouvernement Congolais avait exprimé le souhait d’accueillir ces travaux en 2015. A l’en croire, le thème retenu pour ce 30ème colloque présente un intérêt majeur pour la plupart des pays en raison de l’importance de cette réforme.

En effet, la RDC est parmi les derniers pays à introduire cette réforme dans son système fiscal, alors que c’est par Ordonnance-Loi du 20 août 2010 qu’elle a été instituée. Cependant, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) n’a été mise en application qu’au 1er janvier 2012.  Malgré que cette période semble être courte, la TVA permet de mobiliser plus de recettes que l’Impôt sur les Chiffres d’Affaires (ICA).

Toutefois, nonobstant  les précautions  prises, son application continue à soulever quelques préoccupations. Par rapport aux attentes de la RDC, le Gouvernement  souhaiterait que les réflexions s’orientent notamment,  vers les questions du seuil d’assujettissement à la TVA, au regard de l’informel. Il souhaiterait, également, que soit exploité, le sujet de politique des exonérations face aux besoins d’obtenir l’attractivité à l’investissement ; la problématique du renforcement du contrôle ; le renforcement de la lutte contre la fraude fiscale ainsi que la collaboration nécessaire entre l’administration.

Selon le Gouvernement de la RDC, l’occasion est donnée en vue d’échanger sur les expériences avec les pays représentés.

Objectifs

De son côté, Didier Cornillet, Secrétaire Général du CREDAF, a reconnu que la fréquence des actions de cette association en RDC démontre l’intérêt que le pays accorde à l’administration fiscale. Toutefois, la vocation  du CREDAF est d’apporter un espace de discussion à tous les pays membres. Néanmoins, c’est un colloque qui vise comme objectif, la mutualisation des expériences au cours des exposés en séances plénières et en ateliers et de déterminer, en définitive, une stratégie en matière de formation et de renforcement capacités des administrations des pays membres du CREDAF. De ce fait, les pays membres et invités ainsi que les Organisations Internationales échangeront sur les problématiques stratégiques et opérationnelles, les situations particulières et les pistes d’amélioration et de réforme à envisager.

Dans son mot de bienvenue, Dieudonné Lokadi, DG de la Direction Générale des Impôts (DGI) de la RDC s’est réjoui du choix porté sur son pays, qui en est à la 4ème action. Parmi ces actions, figure le séminaire sur le civisme fiscal.  De ce fait, il a exprimé toute sa  gratitude envers le Ministre d’Etat en charge du Budget qui a accepté, volontiers, de présider ce colloque, malgré ses multiples occupations.

Il a souligné, par ailleurs, que c’est une réunion qui se déroule au moment où la RDC est dans un vaste programme de réforme de l’administration fiscale, à travers l’institution de la TVA. 

Clin d’œil sur le CREDAF

Association non Gouvernementale et à But non

Lucratif, le Centre de Rencontres et d’Etudes des Dirigeants des Administrations fiscales (CREDAF) organise des changes d’expériences entre les responsables des administrations fiscales des pays membres. Son Bureau Exécutif est composé de sept pays. Son Secrétariat Général et sa Présidence sont basés à Paris ; sa Vice-présidence en RDC et ses administrateurs en Belgique, Canada, Congo, France et Liban.

A ce jour, le CREDAF réunit 30 pays répartis sur 4 continents dont l’Afrique, l’Amérique, l’Europe et l’Asie. Chaque année, une dizaine d’évènements internationaux sont organisés, parmi lesquels les colloques, séminaires de directeurs, groupes de travail, séminaires de formation des formateurs et autres réunions thématiques. Ces évènements sont organisés, tour à tour, dans chacun des pays membres.

Judith Asina / la prosperité

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Les articles les plus lus

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

La Conaref pour la ratification des conventions internationales sur la gouvernance foncière

La Conaref pour la ratification des conventions internationales sur la gouvernance foncière

Le directeur général Adjoint du FMI très impressionné par le progrès économique accompli par la RDC

Le directeur général Adjoint du FMI très impressionné par le progrès économique accompli par la RDC

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

10 March 2020
La revue de Presse de ce mardi 10 mars 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom