Lundi  6 avril 2020 05:46
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

L’homme d’affaires David Blattner a été transféré ce vendredi 21 février à la prison de Makala. Détenu depuis mercredi, le patron de l’entreprise de BTP Safricas a été entendu dans le cadre des soupçons de détournements de l'argent dédié aux sauts-de-mouton à Kinshasa.

Ces ouvrages d'infrastructures avaient été annoncés par le président Tshisekedi il y a presque un an, dans le cadre de son programme dit des « 100 jours ». Un an après l'annonce, les travaux ne sont toujours pas terminés. Et alors que la présidence était mise en cause sur sa gestion, le chef de l'Etat avait demandé un audit. Cette demande aboutit aujourd'hui à cette première arrestation.

Selon le compte-rendu du conseil des ministres, il s'agit d'une arrestation à des fins d'enquête. Toutes les pièces nécessaires à la manifestation de la vérité n'ont pas été réunies. Le patron de Safricas n'a pas été le seul à être interpelé. Le responsable de Crec 7, une des sociétés chinoises impliquées dans ces travaux, aurait lui aussi été « retenu pendant longtemps » pour son audition, mais a été libéré depuis.

L'objectif de cette enquête, selon le vice-Premier ministre en charge de la Justice, est de répondre à la colère de la population, dépitée par l'absence d'avancées des travaux. Preuve, toujours selon le garde des Sceaux, qu'une nouvelle justice est en train de se mettre en place au Congo.

La population commençait à s'énerver et il était tout à fait normal que les services de l'Etat cherchent à comprendre ce qu'il s'est passé. Est-ce que c'est un problème d'argent, un problème de procédure ?

Dans l'entourage de David Blattner, on dénonce une arrestation sans objet, pour « abus de confiance » et non détournements de fonds public, croit-on savoir. Safricas n'aurait reçu que 40% de l'argent promis par la présidence au 16 octobre, motif de l'arrêt des travaux. Trois millions supplémentaires auraient été débloqués et versés cette semaine, quelques heures avant l'arrestation de David Blattner, ce qui serait loin d'être suffisant.

Pour la société civile, l'enquête doit remonter jusqu'à la présidence et ses responsables doivent aussi être interrogés sur cette gestion. Des réquisitions ont été envoyées, assure le garde des Sceaux, il n'y aura pas justice à deux vitesses, promet-il.

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Essais cliniques sur un vaccin contre le Covid-19 en RDC: le Pr Muyembe jette le trouble

Essais cliniques sur un vaccin contre le Covid-19 en RDC: le Pr Muyembe jette le trouble

Prof André Mbata : « L’Agence anti-corruption fait trembler les artisans de l'inanition de la Nation »

Prof André Mbata : « L’Agence anti-corruption fait trembler les artisans de l'inanition de la Nation »

RDC: à Kinshasa, la commune de la Gombe sera confinée du 6 au 20 avril

RDC: à Kinshasa, la commune de la Gombe sera confinée du 6 au 20 avril

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

10 March 2020
La revue de Presse de ce mardi 10 mars 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom