Mercredi  5 octobre 2022 08:35
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AFRIQUE

L'actualité de la semaine en Afrique

 

Carine Kanimba, la fille de Paul Rusesabagina, témoignera cette semaine

L'année dernière, le monde a été choqué d'apprendre que le président rwandais Paul Kagame utilisait un logiciel d'espionnage israélien, Pegasus, pour espionner ses ennemis présumés . Ils comprennent des Américains. Une citoyenne américaine qu'il a ciblée est Carine Kanimba. Elle a découvert que la sécurité de son téléphone avait été compromise lorsqu'elle était en Belgique pour demander la libération de son père.

Kanimba a déclaré : « C'était déjà assez grave qu'ils aient kidnappé mon père, l'aient torturé et l'aient privé de ses droits légaux. Nous apprenons maintenant qu'ils ont écouté mes conversations avec le département d'État américain, la ministre belge des Affaires étrangères Sophie Wilmes et nos avocats. Cela ajoute l'insulte à l'injure.

Amnesty International a rapporté que Kanimba n'est pas la seule personne visée :

Le projet Pegasus est une collaboration inédite entre plus de 80 journalistes de 17 organisations médiatiques dans 10 pays, coordonnée par Forbidden Stories, un média à but non lucratif basé à Paris, avec le soutien technique d'Amnesty International, qui a mené des tests médico-légaux de pointe. sur les téléphones portables pour identifier les traces du logiciel espion.

L'enquête a révélé aujourd'hui que les autorités rwandaises ont sélectionné plus de 3 500 numéros de téléphone d'activistes, de journalistes, d'opposants politiques, d'hommes politiques étrangers et de diplomates à cibler avec le logiciel espion NSO Pegasus depuis 2016.

Comme si c'était nécessaire, cela souligne les problèmes primordiaux liés au soutien d'un dictateur violent comme Kagame, mais montre également à quel point ses actions sont dangereuses pour tout le monde. Il demande aux Rwandais, à l'intérieur et à l'extérieur de ce pays, de prêter serment de loyauté et il les surveille. Si cela ne suffisait pas, il franchit une ligne lorsqu'il s'en prend aux citoyens d'autres nations. Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, s'il est autorisé à kidnapper des citoyens d'autres pays (Rusesabagina est un citoyen belge et un résident permanent des États-Unis), personne n'est en sécurité.

Il y a plusieurs semaines, la Chambre des représentants a adopté H. Res 892 , appelant Kagame à libérer Rusesabagina, et maintenant le House Intelligence Committee a organisé une audience sur les efforts d'espionnage de Kagame.

Quoi : Audience publique du House Intelligence Committee on Commercial Cyber ​​Surveillance

Quand : mercredi 27 juillet à 10h00 HAE

L'audience sera diffusée en direct en anglais ici .

Daily Kos

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Info en Direct


search

À la une

les plus lus

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Burundi : remous à Bujumbura

Burundi : remous à Bujumbura

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 September 2022
La Revue de Presse de ce 14 septembre2022

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom