Vendredi  30 octobre 2020 19:08
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

ÉCONOMIE

L'actualité économique de la semaine en RDC

Donat Bagula

  Les marchandises mettent jusqu’à trois jours pour quitter une ville vers une autre dans le Corridor Nord, organisation de transport multimodal en Afrique qui regroupe le Kenya, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Soudan du Sud et la RDC, alors qu’elles mettaient jusqu’à douze jours il y a 8 ans pour le même trajet, s’est réjoui lundi 10 août Donat Bagula, secrétaire exécutif de cette structure.

Réunis à Kinshasa à la 40e réunion de cette organisation d’intégration économique sous-régionale depuis dimanche, les représentants du Corridor Nord ont noté « des progrès énormes » réalisés en 5 ans dans les transactions commerciales.

Au nombre de ces progrès, le secrétaire exécutif du Corridor Nord, Donat Bagula a cité la baisse des coûts de la logistique de transport de l’ordre de 56% entre Mombasa et Nairobi et de 66% entre Mombasa et Kampala. Le coût de transport a aussi baissé de 38% sur Goma et 37 % de Mombasa à Juba dans le Soudan du sud, a-t-il mentionné sans donner des prix indicatifs.

La logistique de transport regroupe les opérations liées notamment à la gestion des stocks, à l’approvisionnement, au dédouanement, au respect des règles et procédures de transport. Sur ce dernier point, Donat Bagula affirme que le chargement des véhicules est plus respecté qu’avant.

En 2014, au moins 2 millions de containers, représentant 23 millions de tonnes des marchandises, ont circulé dans les pays du Corridor Nord, a-t-il précisé.

«C’est le moment de prendre des engagements sérieux afin d’éliminer toutes les barrières relatives au commerce régional et d’avancer vers la transformation du Corridor nord en un Corridor fluide de développement économique», recommande Donat Bagula.

Au terme de cette 40e réunion prévu mardi 11 août, le Burundais Vincent Bakile va céder la présidence de l’organisation à Lem’s Kamwanya de la RDC pour un mandat de deux ans.

L’objectif principal du Corridor Nord est d’initier des principes et des politiques de facilitation du commerce, du développement des infrastructures et d’harmonisation des politiques nationales favorables à l’intégration régionale.

Avec Radio Okapi

 

Réunis depuis dimanche à Kinshasa (RD Congo) à la 40eme réunion du Corridor Nord, les représentants de cette organisation d’intégration économique sous-régionale ont noté « des progrès énormes » réalisés en 5 ans dans les transactions commerciales.

Le Corridor Nord est une organisation de transport multimodal en Afrique qui regroupe le Kenya, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Soudan du Sud et la RDC.

Au nombre de ces progrès, le secrétaire exécutif du Corridor Nord, Donat Bagula, cite la baisse des coûts de la logistique de transport de l’ordre de 56% entre Mombasa et Nairobi et de 66% entre Mombasa et Kampala.

« Le coût de transport a aussi baissé de 38% sur Goma et 37 % de Mombasa à Juba dans le Soudan du sud », mentionne-t-il sans donner des prix indicatifs.

La logistique de transport regroupe les opérations liées notamment à la gestion des stocks, à l’approvisionnement, au dédouanement, au respect des règles et procédures de transport.

Il précise que, « sur ce dernier point, Donat Bagula affirme que le chargement des véhicules est plus respecté qu’avant. En 2014, au moins 2 millions de containers, représentant 23 millions de tonnes des marchandises, ont circulé dans les pays du Corridor Nord ».

« C’est le moment de prendre des engagements sérieux afin d’éliminer toutes les barrières relatives au commerce régional et d’avancer vers la transformation du Corridor Nord en un Corridor fluide de développement économique », recommande Donat Bagula.

Facilitation du commerce et développement des infrastructures

Au terme de cette 40ème réunion le mardi 11 août 2015, le Burundais Vincent Bakile a cédé la présidence de l’organisation à Lem’s Kamwanya de la RDC pour un mandat de 2 ans.

L’objectif principal du Corridor Nord est d’initier des principes et des politiques de facilitation du commerce, du développement des infrastructures et d’harmonisation des politiques nationales favorables à l’intégration régionale.

Car, aujourd’hui, les marchandises mettent jusqu’à 3 jours pour quitter une ville vers une autre dans le Corridor Nord alors qu’elles mettaient jusqu’à 12 jours il y a 8 ans pour le même trajet, affirme-t-on.

- See more at: http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/corridor-nord-baisse-des-couts-de-la-logistique-de-transport-de-38-sur-goma-et-56-entre#sthash.haEKbtcD.dpuf

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Les articles les plus lus

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

La RDC pour une Feuille de route contre la fraude minière au sein des Etats de la CIRGL

La RDC pour une Feuille de route contre la fraude minière au sein des Etats de la CIRGL

Déficit de 6,07 milliards FC des opérations financières en février en RDC

Déficit de 6,07 milliards FC des opérations financières en février en RDC

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

12 October 2020
Revue de presse de ce lundi 12 octobre 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom