Mercredi  5 octobre 2022 09:52
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Le Rwanda soutiendrait bien les rebelles du M23, un groupe armé très actif dans l’est de la République Démocratique du Congo. C’est l’une des conclusions d’un rapport d’experts mandatés par l’ONU dévoilé aujourd’hui par l’AFP. Selon cette enquête transmise au Conseil de sécurité, l’armée rwandaise aurait bien été présente et serait bien intervenue sur le sol congolais ces derniers mois, contre des mouvements armés, mais également en soutien d’autres groupes comme le M23. 

 

D’après les experts onusiens, l’armée rwandaise a « lancé des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des forces armées congolaises », et ce depuis novembre 2021.

Les enquêteurs révèlent que Kigali a « fourni des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques », notamment pour « s'emparer de villes et zones stratégiques ». La prise, le 13 juin, par les rebelles, de la localité de Bunagana, dans le Nord-Kivu, est citée en exemple. Les experts ont rassemblé des images de drones, des vidéos et photos amateurs et des témoignages. Ces éléments révèlent de grandes colonnes de plusieurs centaines d’hommes près des frontières de la RDC, du Rwanda, de l’Ouganda, se déplaçant avec des uniformes similaires à ceux des Rwandais. 

Deux semaines avant l’attaque sur Bunagana, la base congolaise de Rumangabo était sous les tirs d’obus et d’armes automatiques. « Le M23 et les soldats rwandais ont conjointement attaqué », affirment les enquêteurs, ajoutant que des colonnes rwandaises de 900 à 1000 hommes « ont coupé la RN12 pendant des jours et attaqué, puis délogé les FARDC de leurs positions ». Même si fin mai, l’armée congolaise a contre-attaqué, avec l’aide d’autres groupes armés.

Enfin, le rapport pointe des opérations, fin mai et début juin, sur le sol congolais, de 300 militaires rwandais contre les mouvements FDLR et CMC/FDP. En bref, cette enquête va totalement à l’encontre de la position officielle du Rwanda, qui a toujours nié la présence de ses soldats dans l’est du Congo.

RFi

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Articles similaires

Info en Direct


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

RDC : Félix Tshisekedi nomme le général Christian Tshiwewe chef d’état-major général des FARDC

RDC : Félix Tshisekedi nomme le général Christian Tshiwewe chef d’état-major général des FARDC

La Chine exhorte les groupes armés dans l’Est de la RDC à immédiatement déposer les armes

La Chine exhorte les groupes armés dans l’Est de la RDC à immédiatement déposer les armes

Une plainte déposée contre Paul Kagame à la CPI pour crime de guerre en RDC

Une plainte déposée contre Paul Kagame à la CPI pour crime de guerre en RDC

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 September 2022
La Revue de Presse de ce 14 septembre2022

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom