Jeudi  28 mai 2020 03:21
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Un policier et sept miliciens ont été tués samedi dans la région de Lubumbashi, la deuxième ville de la République démocratique du Congo, où les forces de sécurité ont repoussé des “incursions” d’assaillants d’un ex-chef de guerre, a indiqué un porte-parole de la police.

Des coups de feu ont été entendus dans la capitale minière de la RDC, où les forces de sécurité ont installé des barricades levées à la mi-journée, a constaté un correspondant de l’AFP.

Des miliciens de l’ex-seigneur de guerre Gédéon Mutanga Kyungu “ont fait des incursions” à Lubumbashi et Likasi dans la région minière du Katanga, première réserve mondiale de cobalt, a indiqué la police nationale congolaise (PNC).

“Ils ont été repoussés par la police et les forces armées”, a poursuivi le porte-parole de la PNC, Pierrot Mwanamputu, dans un compte-rendu écrit transmis à l’AFP.

Un policier commis à la sécurité des camions d’une société minière a été tué par les assaillants, selon la même source.

A Lubumbashi, des assaillants sont entrés dans la résidence de l’ex-chef de guerre Gédéon qui s’est “volatilisé dans la nature”, selon le compte-rendu, qui ne précise pas s’il était en résidence surveillée ou non.

Gédéon Kyungu Mutanga était à la tête d’un groupe de miliciens pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003).

Accusé d‘être le chef du groupe rebelle sécessionniste (“Bakata Katanga”), il avait été condamné à mort en mars 2009 pour “crimes de guerre, crimes contre l’humanité, mouvement insurrectionnel et terrorisme”. Il s‘était évadé en septembre 2011 lors d’une attaque menée avec des moyens militaires très importants.

Il était ré-apparu en public à Lubumbashi en octobre 2016, lors d’une cérémonie officielle en son honneur devant quelques centaines de policiers et militaires. Arrivé à bord d’une jeep de l’armée, M. Kyungu Mutanga était reparti à bord de la voiture du gouverneur du Katanga de l‘époque, Jean-Claude Kazembe.

“L’ex-seigneur de guerre Gédéon a déposé les armes. C’est une victoire pour le peuple congolais”, avait alors déclaré un responsable militaire.

La France avait annoncé le gel de ses avoirs début 2018.

Lundi et mardi, Lubumbashi a été soumise a deux jours de confinement, après la découverte de deux cas suspects de coronavirus, finalement testés négatifs.

AFP

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

JEAN-MARC KABUND : " EN VRAI TSHISEKEDISTE, JE QUITTE CE POSTE LA TÊTE HAUTE ET SANS COMPROMISSION"

JEAN-MARC KABUND : " EN VRAI TSHISEKEDISTE, JE QUITTE CE POSTE LA TÊTE HAUTE ET SANS COMPROMISSION"

L’UDPS SE PRONONCE CE MERCREDI

L’UDPS SE PRONONCE CE MERCREDI

RDC : LCM invite l’Udps à renoncer au poste de Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale !

RDC : LCM invite l’Udps à renoncer au poste de Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale !

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

10 March 2020
La revue de Presse de ce mardi 10 mars 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom